Calendrier

<< Décembre 2017 >> 
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
      1  3
  4  5  6  7  810
111213141517
182021222324
25262728293031

Je veux jouer l'après-midi ?
1er, 2ème et 3ème samedi du mois de16h00 à 19h30

Je veux jouer le soir ?
1er samedi du mois de 19h30 à 0h00
3ème mardi du mois de 20h00 à 0h00

Où nous trouver ?

 

Espace Kan-an-Avel

18, rue Général de Gaulle

Ploudaniel

Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.

Authentification

Calendrier de la saison 2016

Date Course Podium
16 Janvier Baltimore Speed Racer, Demon Vill, Michel Cordonnier 
12 Mars Lexington Kazz, Demon Vill, Nikolasov 
9 Avril Long Beach Demon Vill, Kazz, Stephane 
14 Mai Indianapolis     Speed Racer, Nikolasov, Kazz 
11 Juin Detroit Nikolasov, Cris Riccardo, Speed Racer 
10 Septembre   Sebring Demon Vill, Coco Bolide, Speed Racer 
8 Octobre

Nevada *

Demon Vill, Speed Racer, Kazz 
12 Novembre New Jersey Demon Vill, Michel Cordonnier 
10 Décembre Atlanta  

* circuit déterminé en fonction des Masters 2016



8ème course 2016 : New Jersey - Compte-Rendu

Le circuit de New Jersey appelé Port Imperial est un circuit urbain semi-permanent tracé dans l'état du New Jersey au bord de la rivière Hudson face au quartier New-yorkais de Manhattan.

Seulement quatre pilotes présents : les 3 prétendants au titre : Demon Vill, Speed Racer et Kazz - et Coco Bolide. Avec 7 points d'avance au classement, Demon Vill est en position idéale et surtout une victoire aujourd'hui serait synonyme de titre. Pour Speed, non seulement il faut gagner mais en plus il faut intercaler quelques pilotes entre lui et Demon. Il pourra compter sur son équipier qui mathématiquement peut encore être champion mais se mettra à son service.

5 voitures donc au départ puisque Demon Vill jouera la voiture fantôme de son équipier Michel Cordonnier.

-- Qualifications --
Comme souvent cette année, Demon Vill nous réserve un tirage météo sur la pluie ! Les qualifications risquent d'être compliquées avec un circuit très particulier avec 3 virages courts en cases mais nécessitant 2 arrêts ! Coco Bolide ouvre le bal pour sa première qualif sous la pluie et malheureusement commet une erreur qui le met dans une situation délicate.
C'est ensuite au tour de Demon Vill qui n'est pas verni sur sa première qualif et rate à peu près tous les virages. Il sort même 3 fois et fait donc une qualif très moyenne. Il retente mais le résultat est le même. La porte est entrouverte pour que les pilotes Eat My Dust prennent la première ligne.
C'est au tour de Speed Racer de pratiquer un exercice qu'il n'aime pas trop. Malheureusement pour lui : 2 qualifs identiques. Dans les 2 cas, il oublie une "glissade" dans un virage et prend une pénalité de 10 points. Sans cette pénalité il aurait été devant Demon Vill sur la grille.
Est-ce que le championnat s'est joué sur ce fait de course ? On va le voir.
Pour clore la séance de qualif, c'est au tour de Kazz. Il fait également une qualif moyenne mais meilleure que Demon Vill et s'en contente pour obtenir la pole.

Grille :
1. Kazz
2. Demon Vill
3. Speed Racer
4. Coco Bolide
5. Michel Cordonnier

-- Course --
Alors qu'il n'y a pourtant que 25% de chances d'avoir la pluie sur ce circuit, Kazz tire également la pluie pour la course. La pluie induit en général un nivellement des écarts entre les joueurs (mais plus de casse). Pas forcément une bonne nouvelle pour Demon Vill qui était dominateur sur les dernières courses. Pas une bonne nouvelle non plus pour Michel Cordonnier qui part dernier avec 2 points de config en moins sur sa voiture fantôme.
Rappelons qu'au-dela du titre pilotes, le titre écuries se joue également mais cette fois-ci ce sont les Eat my dust qui ont pour l'instant l'avantage.
Les voitures partent finalement avec des configs assez semblables, oscillants entre 9 et 11 pneus et très souvent un point de réserve aux stands.

-- 1er tour --
Le départ se passe normalement : pas de calage ni de super départ. Les premiers virages se négocient tranquillement même si Speed Racer perd déjà un point de carro et se retrouve sursitaire dès le 2ème virage. Dans ce deuxième virage, les pilotes prennent tous le parti de sortir loin pour augmenter les chances d'entrée dans le 3ème virage. Demon Vill est le seul à réussir l'entrée directe et prend un coup d'avance sur ses poursuivants.
Le classement change finalement assez peu mais les pilotes se tiennent en très peu de coups.
A l'issue du premier tour, tout le monde a déjà commencé à "taper" dans ses configs et tout le monde s'arrête au stand. Les Eat my dust ont a priori le meilleur stand pour récupérer des coups mais décident de faire des arrêts longs tous les deux pour récupérer une conso pour Kazz et une carro pour Speed.

-- 2ème tour --
En sortie de stand, les Eat my dust ratent l'entrée dans le premier virage et n'arrivent donc pas à revenir sur Demon qui enchaînent les entrées de virage sans coup férir. Alors que celui-ci n'utilise aucun point de config sur ce tour-ci, ses adversaires prennent eux tous les risques et n'arrivent même pas à revenir dans le même coup que lui. Tout le monde repasse aux stands à la fin du 2ème tour et une nouvelle fois les Eat my dust ne bénéficient pas de ce stand idéal en ratant leurs arrêts courts et en ratant l'entrée dans le premier virage.

-- 3ème tour --
Alors que la McLeroy de Demon Vill a encore de la marge, toutes les autres voitures sont à l'agonie. A mi-tour, c'est bien simple : ses 4 adversaires n'ont plus de conso ! On voit difficilement comment la victoire peut lui échapper.
Les Eat my dust se retrouvent donc face à un dilemme : prendre des risques pour jouer le titre pilotes ou assurer pour jouer le titre écuries.
Le titre pilote étant plus "prestigieux", les Eat my dust décident de tenter le tout pour le tout. Kazz le premier fait un lancer risqué où il a 20% de chances de mourir mais peut continuer à mettre la pression à Demon Vill si ça passe ... et ça ne passe pas. Quelques coups après, tout à sa joie démonstrative de se retrouver deuxième, Coco Bolide fait une erreur de jeunesse et "s'emballe" un peu trop dans ses coups et meurt également sur des lancers trop enthousiastes. Il avait pourtant indiqué le coup précédent qu'il ne fallait surtout pas jouer comme ça !! Pendant ce temps la, même si Michel Cordonnier assure les points pour l'écurie, il se retrouve tout de même dans le même coup que Speed Racer. Les deux voitures sont à l'agonie comme on a rarement vu depuis les débuts du championnat (plus de conso, 1 seul pneu restant). Speed prend des risques pour être sûr de garder sa deuxième place et meurt dans le dernier virage. C'est donc un doublé pour les McLeroy et surtout les deux seules voitures à l'arrivée.

Classement final
1. Demon Vill
2. Michel Cordonnier

Abandons : Speed Racer, Coco Bolide, Kazz 

Statistiques & Classement général

Coup double donc pour les McLeroy : titre assuré pour Demon Vill qui récupère son titre perdu l'an dernier et première place pour le classement écuries.
Rien n'est fait toutefois dans ce classement puisque les McLeroy n'ont potentiellement que 6 pts d'avance sur les Eat my Dust.
Les McLeroy pourraient réaliser le carton plein cette saison puisque Demon Vill est assuré du titre pilotes essai, et qu'ils n'ont qu'un point de retard au classement écuries essais.
Rendez-vous pour la dernière course en décembre pour le dénouement de ce 3ème championnat Formule Dé Ty Ludo.



7ème course 2016 : Nevada - Compte-Rendu

Course sur le circuit de Nevada et pour la première fois nous courrons sur un circuit qui n'existe pas en réalité.
Création ludique totale donc, avec un circuit dessiné pour partie dans le désert du Nevada et pour partie dans la ville de Las Vegas, surnommé "Sin City" (la ville du pêché).
Est-ce que certains succomberont aujourd'hui au pêché d'orgueil, pêché d'optimisme ou pêché de bonbons Haribo ?


Comme tous les ans, le circuit d'octobre est choisi en fonction des circuits annoncés pour les Masters de Lieusaint. Elle sert ainsi potentiellement d'entrainement pour nos participants aux Masters.

6 joueurs sont présents ce soir : Demon Vill et Michel Cordonnier des McLeroy, Speed Racer et Kazz des Eat my Dust, Coco Bolide des Raides Blue, et Nikolasov des Black & White qui jouera également la voiture fantôme de Fab Vittel.
7 voitures en piste donc, et une nouvelle livrée pour les Eat my Dust :




Qualifications :
Les qualifications se déroulent sur un temps variable sec.
Speed Racer ouvre les festivités (une nouvelle fois) et réalise une première qualif moyenne. Ne sachant pas trop ce que donneront les autres qualifications, il préfère refaire et commet une faute qui lui donne une pénalité de 10 pts.
Coco Bolide réalise une belle performance alors qu'il découvre encore cet exercice.
Michel Cordonnier pose ensuite une nouvelle référence que son équipier Demon Vill ne bat pas lors de sa première qualification, même s'il est en première ligne avec lui.
Il préfère tenter la pôle et refait une qualif quasi parfaite (18 coups sur un circuit en 17 coups minimum).
Nikolasov n'a pas la même réussite que Coco dans cet exercice également récent pour lui et commet une erreur qui le fait plonger dans les pronfondeurs de la grille.
Kazz passe en dernier et vient chiper la 2ème place et empêcher une première ligne 100% McLeroy.

Résultat :
1. Demon Vill
2. Kazz
3. Michel Cordonnier
4. Coco Bolide
5. Speed Racer
6. Nikolasov
7. Fab Vittel

Pour la course, tout le monde part en pneus tendres et les configurations sont homogènes, les seuls choix se situant au niveau des consos et des points au stand.

Course :
1er tour :
Comme il y a 1 mois, Demon Vill et Kazz se retrouvent côte à côte sur la première ligne. Et comme il y a 1 mois, le départ se passe exactement de la même manière : Kazz cale et laisse filer Demon Vill seul dès le premier virage.
On ne va pas inventer du suspense la où il n'y en a pas : Demon Vill ne quittera jamais la tête de course et ne verra d'ailleurs jamais un pilote dans le même coup que lui.
Avec une chance insolente au dé, il fait même un premier tour parfait en 17 coups (mieux qu'en qualif !). Au début du troisième tour, il compte 5 coups d'avance sur le deuxième. sa voiture est très entamée mais il peut gérer sereinement sa fin de course.

Du côté du "reste du monde", Kazz n'est pas le seul à scotcher la ligne de départ car Nikolasov cale également. Beaucoup plus handicapant quand on part 6ème sur 7 !
Dans ce début de premier tour, Coco, Michel, Speed et Fab se gênent régulièrement dans les premiers virages et il faut attendre la première ligne droite avant le 4 ème virage pour que la situation se décante un peu.
Speed prend un coup d'avance, Kazz rattrape son retard et rejoint Michel, par contre Coco et Fab ratent l'entrée et Nikolasov suit derrière à un coup.
Fab est le seul à ne pas s'arrêter au stand et tente le tour en pneus tendres usés pour grapiller des places. Le reste s'arrête au stand, et repart en pneus tendres.

2ème tour :
Dans le deuxième tour, Speed asseoit de plus en plus sa deuxième place et tente désespérement de recoller au leader. Le duel entre Kazz et Michel semble tourner à l'avantage du pilote Eat my Dust mais à cause de pneus largement entamés, il rate l'entrée dans le deuxième virage et est rejoint par le pilote McLeroy. Seulement le stand Eat my Dust est en premier et le stand McLeroy est en dernier. Kazz rate l'entrée dans son stand et bloque Michel.
Au coup suivant Kazz rentre dans le stand et réussit son arrêt court ... et bloque donc de nouveau Michel ! Cela fait 3 coups pour Michel avant d'atteindre son stand ! Heureusement pour lui, il réussit son arrêt court et limite donc la casse.
Pendant ce temps la, Coco Bolide a un peu glissé et le pari de Fab est peu payant et il se fait rattraper puis dépasser par Nikolasov.
Tout le monde passe au stand sauf Nikolasov qui prend le même risque que son équipier un tour auparavant. Michel est le seul à repartir en pneus durs, sa voiture n'ayant plus de consos.

3ème tour :
Dès le 4ème virage, Speed épuise la partie gauche de sa config : 1 seul pneu restant, 0 frein, 0 carro. De son côté, Kazz a une voiture en pleine forme. L'avantage de l'inconvénient du calage : il a fait une partie du premier tour seul dans son coup.
Il va donc sûrement croquer son équipier dans les coups à venir ... sauf que Speed est leader en points de l'écurie et qu'il a plus de chances de continuer à disputer le titre à Demon Vill.
L'écurie se met donc d'accord et Kazz envisage de rester volontairement derrière Speed quand il le rejoindra.
Michel essaie donc d'être le caillou dans la chaussure et veut mettre la pression sur Kazz ... sauf que sa voiture n'est plus en état de lutter et qu'il va finalement commencer à regarder dans ses rétros quand il devient sursitaire TdR.
Coco revient fort avec lui aussi une voiture en plutôt bonne forme même s'il est également sursitaire TdR.
Les Black & White galèrent en cette fin de course avec des stratégies peu payantes et des choix de trajectoires pas toujours très heureux.
Comme prévu, Kazz rejoint son équipier à 2 virages de la fin et attend patiemment derrière lui en priant pour qu'il n'y ait pas trop de tests moteurs car il est sursitaire. Des tests, il y en aura pour lui et Coco mais tous les deux survivront.
Kazz passe la ligne en finissant avec un 20 en cinquième. Pour le fun, il lance le test moteur et le rate. Il casse donc officieusement son moteur après la ligne d'arrivée :)
Avec quelques jets de dés malheureux, Coco n'arrive finalement pas à rattraper Michel et le classement à l'issue de la course est finalement celui à l'entame du dernier tour.


Classement :
1. Demon Vill
2. Speed Racer
3. Kazz
4. Michel Cordonnier
5. Coco Bolide
6. Nikolasov
7. Fab Vittel

La bonne opération est donc pour Demon Vill qui possède maintenant 9 points d'avance sur Speed et 14 sur Kazz avant les deux dernières courses. Bonne opération également pour les McLeroy qui reprennent encore 3 pts au classement écuries.
Espérons que les deux dernières courses seront plus disputées pour la victoire que les deux précédentes !



5ème course 2016 : Detroit - Compte-Rendu

Présentation Detroit : Detroit est la principale ville de l'Etat du Michigan aux Etats-Unis, largement plus connue que sa capitale Lansing, et siège du comté de Wayne. Cité portuaire importante, située sur la rivière Detroit dans le Midwest américain, la ville a été fondée en 1701 par un Français, Antoine de Lamothe-Cadillac. Son nom provient d'ailleurs du mot français "détroit", en référence à la rivière reliant les deux lacs Sainte-Claire et Erié.

Entre 1900 et 1930, l'industrie automobile lui a donné son surnom : the Motor City ou Motown et a été à l'origine de son développement considérable, sa population passant de 265'000 à plus de 1,5 millions d'habitants.

En 1950, la population (de 1'850'000 habitants) a commencé à baisser, le système d'interstate highway permettant à ses habitants de se déplacer en banlieue et d'aller au travail en voiture. La population blanche a alors diminué, tandis que les noirs pauvres du Sud y ont émigré. Le 23 juillet 1967, de violents émeutes ont éclaté dans les quartiers est, qui restent les plus sanglantes de l'histoire des Etats-Unis. La réputation de la ville s'en est ressentie, la population blanche la quittant massivement. Au début des années 1970, les Afro-Américains ont constitué la majorité de la population et, en 1973, le premier maire noir a été élu.

En 2012, avec 706'585 habitants, Detroit n'était plus que la dix-huitième ville du pays par sa population, son agglomération (Metro Detroit, 4'467'592 habitants) étant la onzième du pays. En 2013, elle a été la première grande ville américaine à demander une mise en faillite, la ville ayant cumulé depuis des années une dette, devenue impayable, d'environ 18,5 millions de dollars américains. Aujourd'hui, Detroit essaie de conjurer ce déclin, montrant des signes de renaissance dans quelques quartiers tandis que les relations avec les milieux d'affaires sont peu à peu rétablies.

Présentation Grand Prix : Un tracé difficile, très difficile sous la pluie !

 

 

Préambule : 7 présents, 8 voitures en piste

Les Eat my Dust sont au complet avec Kazz et Speed Racer. Les Black and White sont à aussi avec Nikolasov et Fab Vittel. Reconstitution des Raides Blue avec le retour de Cris Riccardo et d'un nouveau venu, fils d'un pilote émérite : Coco Bolide (à Formule Dé comme en Formule 1, la passion se transmets de père en fils !). Demon Vill représente les Mc Leroy et jouera la voiture fantôme de son coéquipier Michel Cordonnier.

Les qualifications se déroulent sous la pluie et donne la grille suivante :
1. Demon Vill
2. Speed Racer
3. Kazz
4. Nikolasov
5. Fab Vittel
6. Coco Bolide
7. Cris Riccardo
8. Michel Cordonnier

La course : Pluie

1er tour

Calage de Demon Vill, ça faisait longtemps, pas de bol ... ça donne le ton car le Grand Prix va être une misère pour la plupart des pilotes. Le nombre de virages ratés par exemple va être considérable. La pluie a rendu le Grand Prix bien difficile. Les virages sont courts, trop courts ...

Speed et Niko sont en tête en ce début de course car ils rentrent tous les deux le 1er virage. Niko prend l'avantage rapidement. Il est suivi de Speed, Coco et Demon. Derrière, les 4 autres ne sont pas loin.

Pendant ce tour, Demon - qui fera 2 têtes à queue - glisse en fin de peloton avec son partenaire fantôme. Kazz les précède de peu. Les autres joueurs sont à la poursuite de Niko qui ne lâche rien et prend de l'avance.

Ordre sur la ligne : Niko / Fab / Cris / Speed / Coco / Kazz / Michel / Demon


2ème tour

Niko garde le rythme et la tête. Fab s'essouffle, il n'a plus de pneus très vite dans ce tour et fait un tête à queue puis casse. Cris suit Niko, Speed est juste derrière. Coco s'en sort très bien pour une première participation, faut dire qu'il est bien conseillé ! Kazz, Demon et Michel ferment la marche.

Ordre sur la ligne : Niko / Cris / Speed / Coco / Kazz / Demon / Michel


3ème tour

Dans ce 3ème tour, les places se figent un peu plus. Niko prend le large et vole vers sa 1ère VICTOIRE ! Il a eu de la chance le bougre, il a réussi un nombre d'entrées dans les virages incomparables à tous les autres. Mais Formule Dé est aussi un jeu de chance ...

Seul changement notable : on assiste au retour de Demon qui dépasse Kazz dans le tour.

Classement à l'arrivée
1. Nikolasov
2. Cris Riccardo
3. Speed Racer
4. Coco Bolide
5. Demon Vill
6. Kazz
7. Michel Cordonnier


Conclusions et commentaires :

Un Grand Prix long et difficile, exigeant voire stressant sous la pluie. Il y a eu beaucoup de ratés et de frustrations. Ce qui n'enlève rien à la première et belle victoire de Nikolasov. Bravo !!

Bonne course aussi de Cris Riccardo qui a su assurer sa 2ème place. Sa stratégie de prendre beaucoup de pneus s'est révélée payante.

Les leaders au championnat ont souffert dans cette course. Speed limite la casse avec sa 3ème place, ce qui n'est pas le cas de Demon et Kazz qui finissent en fond de classement.

Bonne première course de Coco, même si sans l'aide des uns et des autres, il n'aurait sans doute pas fini la course.

Statistiques & Classements



4ème course 2016 : Indianapolis - Compte-Rendu

Présentations :

Indianapolis est la capitale de l'État de l'Indiana, aux États-Unis. Cette ville de la région agricole du Midwest se situe à environ 150 miles (240 km) au sud des Grands Lacs et Chicago. Avec 848 788 habitants pour une agglomération de 1 756 241 habitants (2010), c’est la 12e ville et la 34e aire urbaine des États-Unis.

 

 

Présentation Indianapolis Motor Speedway : circuit automobile situé à Speedway (une petite ville enclave, complètement entourée par Indianapolis) : piste ovale, de forme rectangulaire à la base, et d'une longueur de 2,5 miles (4,023 km). Ses dimensions sont demeurées inchangées depuis sa création. Selon les standards américains la piste est relativement peu relevée dans ses quatre virages.

C'est la deuxième plus ancienne piste de compétition automobile dans le monde après celle de Milwaukee Mile.

Le circuit accueille, entre autres, les fameux 500 miles d'Indianapolis, une autre manche des IndyCar Series se déroulant sur le tracé routier et le Grand Prix Red Bull Indianapolis de MotoGP, Moto2 et Moto3.

 

Présentation course formula dé:

Circuit mythique nord américain… Qui va insérer son nom à cette course au championnat Formule dé 2016 ?

Première fois joué à Ty ludo, c’est la version courte du circuit qui va être jouée (partie en foncé sur le circuit) donc rien à voir avec le speedway (piste ovale)... Finalement rien que du classique par rapport aux courses habituelles au championnat.

Indianapolis

La course :

Préambule : 4 présents. A noter la nouvelle règle permettant d’avoir plus de voitures sur le circuit : les voitures fantômes … Les présents peuvent désormais prendre en main les voitures des coéquipiers absents, qui ne marqueront des points que pour l’équipe. 

Donc 4 joueurs présents mais 6 voitures au départ:

Les deux Eat my dust sont présents : Kazz et Speed Racer

Les McLeroy : Michel Cordonnier présent et jouera la voiture fantôme de Demon Vill.

Les Black & White : Fab Vittel présent et jouera la voiture fantôme de Nikolasov

 

Les qualifications : Soleil

Ordre de départ :
1- Speed Racer
2- Kazz
3- Michel Cordonnier
4- Fab
5- Demon Vill
6- Nikolasov

A noter que les voitures fantômes démarrent en fond de grille, ordre fixé par un lancer de D20 et n’ont que 20 points à se répartir pour équiper leur bolide au lieu des 22 habituels.

Course : Temps variable

1er tour

Super départ de Michel ! Au premier virage, regroupement de tous les joueurs sauf Demon à la traine. Du coup pas mal de lancer carrosserie et quelques TDR sur la piste. Pendant ce tour, la tête de course change beaucoup. Speed et Fab prennent finalement la tête. Derrière, les 4 sont groupés à un coup seulement. En fin de tour, Nikolasov ne s’arrête pas aux stands car son entrée est bouchée par Kazz.

Ordre sur la ligne: Niko / Fab / Speed / Kazz / Michel / Demon

 

2ème tour

Nikolasov seul devant avec tous les autres concurrents qui se regroupent derrière lui à un coup. Puis Speed rejoint Nikolasov sur une 5ème réussie puis le passe. Peu d’écart, les voitures se tiennent. Plusieurs lancers météo maintiennent à variable le temps en cours.

Ordre sur la ligne: Speed / Niko / Fab (qui ne s’arrête pas au stand) / Kazz / Michel / Demon

 

3ème tour :

Speed prend le large en réussissant plusieurs entrées de virage difficile, il ne sera pas rejoint. Victoire !!

Nikolasov s’accroche à sa 2ème place malgré le retour de Kazz qui finit dans le même coup.

Fab perd du terrain sur les McLeroy mais les re-dépasse sur la fin sur une combinaison 4è, 5è, 6è réussie.

Ordre à l’arrivée :
1- Speed Racer
2- Nikolasov
3- Kazz
4- Fab Vittel
5- Michel Cordonnier
6- Demon Vill

 

Remarques :

Les Eat my dust font la bonne opération du jour. Speed se replace dans la lutte au championnat et rejoint son équipier aux points. Il prend même la tête du classement au nombre de victoires.

Les Black & White ont fait leur boulot de trublions et viennent empêcher une répartition trop facile des points….

Les McLeroy peuvent être déçus du résultat du jour…

 

Réactions supposées à l’issue de cette course :

1-    Speed : je le sens bien ce championnat, il est pour moi cette année…

2-    Niko : bien joué Fab !

3-    Kazz : des précieux points pris. Je peux le conserver mon titre. C’est totalement jouable ! Faut juste continuer à être régulier et espérer que personne se mettent à gagner tous les grands prix à venir…Non non, je vous dirai pas à qui je pense…

4-    Fab : difficile de jouer 2 tutures, mais j’aime bien…Par contre 20h me convient mieux au final… Pas eu le temps de finir mon bricolage…Et puis y avait que des habitués… Donc je suis pour revenir à l’ancien horaire !

5-    Michel : dure dure cette course. Je manque de pratique… Faut que je vienne plus souvent…

6-    Demon : Tant pis pour moi, j’avais qu’à être là…

 

Statistiques & Classements



Sous-catégories