Calendrier

<< Octobre 2018 >> 
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
  1  2  3  4  6  7
  8  910111214
151718192021
222324252628
293031    

    /!\ Nouveaux horaires à partir du 1er mars 2018 /!\

    Je veux jouer l'après-midi ?
    2ème et 4ème samedi du mois
    de 16h00 à 19h30

    Je veux jouer le soir ?
    1er vendredi du mois
    de 20h00 à 0h00
    3ème mardi du mois
    de 20h00 à 0h00

    Où nous trouver ?

       

      Espace Kan-an-Avel

      18, rue Général de Gaulle

      Ploudaniel

      Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.

      Authentification

      8ème course 2016 : New Jersey - Compte-Rendu

      Le circuit de New Jersey appelé Port Imperial est un circuit urbain semi-permanent tracé dans l'état du New Jersey au bord de la rivière Hudson face au quartier New-yorkais de Manhattan.

      Seulement quatre pilotes présents : les 3 prétendants au titre : Demon Vill, Speed Racer et Kazz - et Coco Bolide. Avec 7 points d'avance au classement, Demon Vill est en position idéale et surtout une victoire aujourd'hui serait synonyme de titre. Pour Speed, non seulement il faut gagner mais en plus il faut intercaler quelques pilotes entre lui et Demon. Il pourra compter sur son équipier qui mathématiquement peut encore être champion mais se mettra à son service.

      5 voitures donc au départ puisque Demon Vill jouera la voiture fantôme de son équipier Michel Cordonnier.

      -- Qualifications --
      Comme souvent cette année, Demon Vill nous réserve un tirage météo sur la pluie ! Les qualifications risquent d'être compliquées avec un circuit très particulier avec 3 virages courts en cases mais nécessitant 2 arrêts ! Coco Bolide ouvre le bal pour sa première qualif sous la pluie et malheureusement commet une erreur qui le met dans une situation délicate.
      C'est ensuite au tour de Demon Vill qui n'est pas verni sur sa première qualif et rate à peu près tous les virages. Il sort même 3 fois et fait donc une qualif très moyenne. Il retente mais le résultat est le même. La porte est entrouverte pour que les pilotes Eat My Dust prennent la première ligne.
      C'est au tour de Speed Racer de pratiquer un exercice qu'il n'aime pas trop. Malheureusement pour lui : 2 qualifs identiques. Dans les 2 cas, il oublie une "glissade" dans un virage et prend une pénalité de 10 points. Sans cette pénalité il aurait été devant Demon Vill sur la grille.
      Est-ce que le championnat s'est joué sur ce fait de course ? On va le voir.
      Pour clore la séance de qualif, c'est au tour de Kazz. Il fait également une qualif moyenne mais meilleure que Demon Vill et s'en contente pour obtenir la pole.

      Grille :
      1. Kazz
      2. Demon Vill
      3. Speed Racer
      4. Coco Bolide
      5. Michel Cordonnier

      -- Course --
      Alors qu'il n'y a pourtant que 25% de chances d'avoir la pluie sur ce circuit, Kazz tire également la pluie pour la course. La pluie induit en général un nivellement des écarts entre les joueurs (mais plus de casse). Pas forcément une bonne nouvelle pour Demon Vill qui était dominateur sur les dernières courses. Pas une bonne nouvelle non plus pour Michel Cordonnier qui part dernier avec 2 points de config en moins sur sa voiture fantôme.
      Rappelons qu'au-dela du titre pilotes, le titre écuries se joue également mais cette fois-ci ce sont les Eat my dust qui ont pour l'instant l'avantage.
      Les voitures partent finalement avec des configs assez semblables, oscillants entre 9 et 11 pneus et très souvent un point de réserve aux stands.

      -- 1er tour --
      Le départ se passe normalement : pas de calage ni de super départ. Les premiers virages se négocient tranquillement même si Speed Racer perd déjà un point de carro et se retrouve sursitaire dès le 2ème virage. Dans ce deuxième virage, les pilotes prennent tous le parti de sortir loin pour augmenter les chances d'entrée dans le 3ème virage. Demon Vill est le seul à réussir l'entrée directe et prend un coup d'avance sur ses poursuivants.
      Le classement change finalement assez peu mais les pilotes se tiennent en très peu de coups.
      A l'issue du premier tour, tout le monde a déjà commencé à "taper" dans ses configs et tout le monde s'arrête au stand. Les Eat my dust ont a priori le meilleur stand pour récupérer des coups mais décident de faire des arrêts longs tous les deux pour récupérer une conso pour Kazz et une carro pour Speed.

      -- 2ème tour --
      En sortie de stand, les Eat my dust ratent l'entrée dans le premier virage et n'arrivent donc pas à revenir sur Demon qui enchaînent les entrées de virage sans coup férir. Alors que celui-ci n'utilise aucun point de config sur ce tour-ci, ses adversaires prennent eux tous les risques et n'arrivent même pas à revenir dans le même coup que lui. Tout le monde repasse aux stands à la fin du 2ème tour et une nouvelle fois les Eat my dust ne bénéficient pas de ce stand idéal en ratant leurs arrêts courts et en ratant l'entrée dans le premier virage.

      -- 3ème tour --
      Alors que la McLeroy de Demon Vill a encore de la marge, toutes les autres voitures sont à l'agonie. A mi-tour, c'est bien simple : ses 4 adversaires n'ont plus de conso ! On voit difficilement comment la victoire peut lui échapper.
      Les Eat my dust se retrouvent donc face à un dilemme : prendre des risques pour jouer le titre pilotes ou assurer pour jouer le titre écuries.
      Le titre pilote étant plus "prestigieux", les Eat my dust décident de tenter le tout pour le tout. Kazz le premier fait un lancer risqué où il a 20% de chances de mourir mais peut continuer à mettre la pression à Demon Vill si ça passe ... et ça ne passe pas. Quelques coups après, tout à sa joie démonstrative de se retrouver deuxième, Coco Bolide fait une erreur de jeunesse et "s'emballe" un peu trop dans ses coups et meurt également sur des lancers trop enthousiastes. Il avait pourtant indiqué le coup précédent qu'il ne fallait surtout pas jouer comme ça !! Pendant ce temps la, même si Michel Cordonnier assure les points pour l'écurie, il se retrouve tout de même dans le même coup que Speed Racer. Les deux voitures sont à l'agonie comme on a rarement vu depuis les débuts du championnat (plus de conso, 1 seul pneu restant). Speed prend des risques pour être sûr de garder sa deuxième place et meurt dans le dernier virage. C'est donc un doublé pour les McLeroy et surtout les deux seules voitures à l'arrivée.

      Classement final
      1. Demon Vill
      2. Michel Cordonnier

      Abandons : Speed Racer, Coco Bolide, Kazz 

      Statistiques & Classement général

      Coup double donc pour les McLeroy : titre assuré pour Demon Vill qui récupère son titre perdu l'an dernier et première place pour le classement écuries.
      Rien n'est fait toutefois dans ce classement puisque les McLeroy n'ont potentiellement que 6 pts d'avance sur les Eat my Dust.
      Les McLeroy pourraient réaliser le carton plein cette saison puisque Demon Vill est assuré du titre pilotes essai, et qu'ils n'ont qu'un point de retard au classement écuries essais.
      Rendez-vous pour la dernière course en décembre pour le dénouement de ce 3ème championnat Formule Dé Ty Ludo.