Calendrier

<< Novembre 2018 >> 
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
     1  3
  5  6  7  8  911
121314151618
1921222325
2627282930  

    /!\ Nouveaux horaires à partir du 1er mars 2018 /!\

    Je veux jouer l'après-midi ?
    2ème et 4ème samedi du mois
    de 16h00 à 19h30

    Je veux jouer le soir ?
    1er vendredi du mois
    de 20h00 à 0h00
    3ème mardi du mois
    de 20h00 à 0h00

    Où nous trouver ?

       

      Espace Kan-an-Avel

      18, rue Général de Gaulle

      Ploudaniel

      Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.

      Authentification

      2ème course : San Marino

      La deuxième course aura lieu ce samedi 15/02 sur le circuit d'Imola en Italie, utilisé pour le Grand Prix de Saint-Marin. Nous démarrerons cette fois-ci à 19h pour un début de course vers 20h / 20h15.

       

      Circuit proche de Kyalami avec également 2 virages à 2 arrêts, mais beaucoup plus traître pour la gestion des entrées de virage. En effet, certaines lignes droites risquent fort de "planter" quelques entrées de virage. Attention également au virage 7 où il est possible de rentrer en 6ème mais où il faut faire 2 arrêts ! Il va peut-être falloir jouer de la conso/frein !

      Le championnat du monde de F1 n'étant toujours pas reparti, nous empruntons de nouveau un circuit qui n'est plus au programme. 26 Grands Prix y ont eu lieu de 1981 à 2006. Michael Schumacher en est le dernier vainqueur mais aussi le recordman de victoires avec 7 victoires !

      Ce circuit a été abandonné car trop vétuste et considéré comme dangereux. Et pour cause, puisqu'en 1994 s'y déroula le week-end le plus noir de la Formule 1. Durant les essais libres du vendredi, Rubens Barrichello heurte les grillages de sécurité à 290 km/h : il perd conscience et s'en tire miraculeusement avec le nez cassé et un poignet fracturé.

      Le lendemain, durant les qualifications, le pilote autrichien Roland Ratzenberger est victime de la perte de son aileron avant et s'encastre dans le mur, il décèdera à l'arrivée à l'hôpital.

      Enfin le dimanche, au départ, JJ. Lehto cale sur la grille et est percuté violemment par Pedro Lamy. Plusieurs débris atterrissent dans le public et blessent plusieurs personnes. Six tours après le restart, c'est Ayrton Senna qui va sortir violemment dans la courbe de Tamburello et heurter le mur à pleine vitesse. Il décède quelques heures plus tard. Et pendant ce temps-la, après un redémarrage de son stand, Michele Alboreto perd une de ses roues qui va blesser plusieurs mécaniciens. Ce tragique Grand Prix va entrainer beaucoup de changements dans la sécurité des circuits et des voitures. 

      Espérons qu'il ne fasse pas autant de ravages parmi nos pilotes !